La Trilogie de Figaro

Titre original: 
La Trilogie de Figaro
Compositeur: 
Rossini-Mozart-Langer

Figaro valet de son maître Almaviva fait tout pour qu’il puisse arracher Rosine aux griffes de son tuteur Bartholo. C’est la trame du Barbier de Séville, de Beaumarchais champagnisé par Rossini.

Figaro valet de son maître fait tout pour que le Comte ne lui prenne pas Suzanne qu’il s’apprête à épouser. C’est la trame des Noces de Figaro, de Beaumarchais transcendé par Mozart

Figaro réconcilié avec son maître fait tout pour empêcher un nouveau Tartuffe de ruiner la famille Almaviva, que sont venus compléter un fils et une fille dont la filiation pose question. C’est la trame de la Mère coupable.

Figaro aide toute la famille Almaviva à survivre à l’exil et à la débâcle économique, en une période noire qui est celle de la montée du nazisme. C’est la trame de Figaro divorce de l’écrivain austro-hongrois Ödön von Horváth.

Or voilà qu’un nouvel opéra, Figaro Gets a Divorce, d’Elena Langer, vient compléter la trilogie, sur un livret de David Pountney qui fait habilement la synthèse entre Beaumarchais et Horváth. On nous annonce « une comédie douce-amère pleine d’ombre et de mélancolie, peut-être un thriller. »

Pierre Michot

Conférence(s) sur La Trilogie de Figaro